1420x2000Depuis qu’ils sont entrés en littérature en France sous l’Ancien Régime, les contes ont essaimé dans toutes les sphères de la représentation, légitimées ou triviales.

En 2001, l’exposition de la Bibliothèque nationale de France avait mis en évidence la récurrence de leurs personnages et de leurs scénarios bien au-delà des livres, et jusque dans les objets familiers. De plus, les références aux contes innervent le langage sur le mode de l’allusion ou de la figure, créent des effets de connivence et jouent le rôle de mots de passe culturels.

 Le colloque propose de s’attacher à cette omniprésence et à cette influence dans le domaine proprement littéraire – excluant donc le cinéma, les séries télévisées, les jeux vidéo, la publicité, etc. – afin d’interroger la manière dont les contes nourrissent la littérature et l’expérience littéraire.

Pour étudier ce phénomène que nous qualifions d’épanchement  du conte dans la littérature, nous aurons à questionner la présence latente ou affichée des contes dans les œuvres littéraires, de l’innutrition à la réappropriation,  ainsi que la manière dont cette présence est prise en compte dans l’enseignement

Télécharger le programme

 

Montaigne affiche ded 16

Colloque organisé par Philippe Desan (University of Chicago)
Comité scientifique : Philippe Desan (University of Chicago,
Véronique Ferrer (Université Bordeaux 3), Thierry Gontier (Université Lyon 3)


Ce colloque a pour but de voir comment la pensée de Montaigne a été reçue, commentée, interprétée, voire détournée, du début du XVIIe siècle au début du XXIe siècle. Cette réception philosophique peut être soit directe – commentaires de Pascal sur Montaigne par exemple –, soit indirecte comme dans le cas de la tradition de liberté négative ou du libéralisme moderne. Il s’agira d’explorer les nombreuses ramifications philosophique d’un auteur qui échappe aux écoles. Nous parlerons pour cette raison d’« usages philosophiques » de Montaigne plutôt que d’une philosophie à part entière.

 

 

 

 

Télechargez le programme
Montaigne affiche ded 16